Fascination

Fascination XXII – Acrylique et branches sur toile – 50×61 cm

Cette toile fait partie de la série « Humanité Végétale » visant à transformer des silhouettes humaines en arbres, ceci afin de rendre les arbres plus proches de nous en les anthropomorphisant.
Le point de départ de cette œuvre est la position d’un danseur classique regardant sa main lors d’un mouvement de danse – il m’a semblé être hypnotisé par son avant bras, et cette fascination le coupait de tout. Il était focalisé sur sa main. Cette fascination, en période de COP27, m’a fait pensé à la façon dont l’humanité est hypnotisée par le consumérisme, et oublie/ignore/nie qu’il met le feu à son environnement et donc met en danger sa propre existence. Vous le voyez ce feu qui s’étend et menace de tout embraser ?

La toile, peinte en partie au couteau à l’acrylique, est agrémentée de banches d’arbre cousues à la toile et accompagnant le mouvement de la silhouette.

Une réflexion sur “Fascination

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s