Solitude XXII

Solitude XXII – Acrylique sur toile – 61×50 cm

Cette œuvre a pour départ une position humaine : une silhouette de dos, perdue dans ses pensées – en récupération, ou en régénération. Cette posture a été interprétée en arbre, qui lui aussi est un organisme se régénérant chaque hiver, tranquillement et sereinement. Le jaune souligne le mouvement de la silhouette arbre avec énergie, car c’est exactement ce que permet la régénérescence : gagner en énergie.


This artwork begins with a human position: a shape from the back, lost in its thoughts – recovering, or regenerating. This posture has been interpreted in a tree, which is also an organism regenerating every winter, quietly and peacefully. The yellow underlines the move of the tree shape with energy, as it is exactly what regeneration leads to: gaining in energy.

Etreinte V / Embrace V

Etreinte V – Acrylique et branches sur toile – 50×61 cm

Ma prochaine exposition sera sur le thème du Lien. Sur cette thématique, voici une illustration d’une belle étreinte, cet acte tellement important qui permet de baisser les tensions, et procurer chaleur et sérénité.
A consommer sans modération !

Cette toile a été agrémentée de branches enveloppantes fixées sur la toile pour accompagner ce mouvement lent et profond.


My next exhibition’s topic is about the Link. In relation with this theme, please find hereabove an illustration of an ambrace, this so important gesture that enables lowering tensions, and provides warmth and serenity.
Enjoy without restraint!

This artwork has been livened up with enveloping branches fixed on the canvas to go along with this slow and intense move.

Exposition du 8 au 17 juin 2022 à Vern-sur-Seiche

Nouvelle exposition au Volume de Vern-sur-Seiche du 8 au 17 juin sur le thème « Le Lien » avec le collectif des Talents Vernois.

Je serai présente au vernissage le vendredi 10 juin à 18h30, et l’exposition est ouverte au public en semaine sur les horaires suivantes :
Mardi : 15h-18h30
Mercredi : 10h-12h30/13h30-18h30
Vendredi : 15h-18h30
Samedi : 10h-12h30 / 14h-16h

N’hésitez pas à passer !

Enlacés / Embrace

Enlacés XXII 1 – Acrylique sur toile – 61×50 cm

Les arbres grandissent doucement. Ils développent leur branches, à l’assaut de la lumière, tout en s’ancrant dans le sol. Ils s’enroulent parfois sur eux-même, pour se fortifier contre les assauts du vent, ou prennent des formes surprenantes pour s’adapter aux vents dominants. Ils s’adaptent aux circonstances, à leur environnement. Et parfois, en voisins, ils se découvrent, s’entraident, se renforcent mutuellement, et tissent leur toile de branches de concert. Cet entrelacement demande du temps, de la confiance, de la constance, et de l’attention à l’autre – mais quelle aventure ! et quel résulat !


Trees grow up slowly. They develop their branches throwing themselves at sunlight, while putting down roots. They wind around themselves, or are oddly shaped by prevailing winds. They adpat to circumstances and environment. And sometimes, as neighbours facing this same environment, they meet, help each other, mutually strengthen, and spin their web of branches in concert. This interlacing requests time, trust, constancy, and attention to the other – but what an adventure! and what a result!

Erudition

Erudition – Acrylique sur toile – 30×30 cm

Quand la curiosité, la culture, et les connaissances se développent, elles nous font grandir, nous permettent de nuancer les idées et les impressions que nous avons sur le monde qui nous entoure.
L’érudition est une racine solide indispensable au bon développement de la pensée.


When curiosity, culture and knowledge grow, they make us grow up, allowing us to qualify our ideas and impressions about the world that surrounds us.
Erudition is a sturdy root vital to a correct development of thoughts.

Miroir / Mirror

Miroir – Acrylique et branches sur toile – 61×50 cm

L’humain est mobile, à la recherche de toujours plus de mouvement et de confort.
Le végétal, à l’opposé, est statique par nécessité de s’enraciner, et tributaire de ce qui l’entoure.
Ces deux parties du Vivant semblent tellement éloignées… Et pourtant ils sont tous composés des mêmes éléments chimiques de base formant le langage du vivant : l’ADN, et ils ont des ancêtres communs qui les lient – nous relient – tous dans le temps et l’espace.


Humans are mobile, always looking for more movement and comfort.
The vegetal world to the opposite is static, in need to take root , and dependent on what surrounds it.
Those two part of the Living seem so diffferent… yet they are composed of the same basic elements, and have common ancestors that link them all – us – through time and space.

Un petit mot sur la technique : les quelques photos complémentaires visent à montrer les branches qui sont parties intégrantes de l’œuvre…

Exposition à Vern-sur-Seiche au Volume

Fin de confinement, début de l’été, et certaines de mes toiles sortent de leur réserve !

Une nouvelle exposition pour moi et une partie du Collectif des Talents Vernois se déroulera au Volume de Vern-sur-Seiche à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 3 juillet : vous êtes bienvenus si vous voulez passer !

Je serai présente samedi 26 juin à 11h, et l’exposition est ouverte au public en semaine sur les horaires suivantes :
Mardi : 15h-18h30
Mercredi : 10h-12h30/13h30-18h30
Vendredi : 15h-18h30
Samedi : 10h-12h30 / 14h-16h

N’hésitez pas à passer !

Union

Union – Acrylique et feuille d’or sur toile – 92×73 cm

Mon humanité végétale a besoin de présence, de rapprochement en ces temps de gestes barrières…. Alors il y a rapprochement.
Mon humanité végétale a besoin de lumière, de douceur et de sérénité en ces temps de frustration des interactions sociales… alors il y a de la lumière, de la nuance et du calme.
Bonne journée à vous !

My vegetal humanity needs presence, and get closer together in those times of preventive measures…. So trees get closer together.
My vegetal humanity needs light, softness and serenity in those times of frustration of social relationships… so there is light, shades and calm.
Have a nice day !

Témoin / Witness

Anthropomorphisme - 30x30 cm

Anthropomorphisme – Acrylique sur toile – 30×30 cm

Si j’étais une molécule d’eau, je pourrais vous raconter comment j’ai fait partie, durant ces dernières centaines de millions d’années, de nombre de corps vivants dans lesquelles j’étais indispensable, et comment j’ai voyagé au gré des vents, formant avec mes congénères des nuages, des mers, et des glaciers.

Si j’étais un arbre, je pourrais vous raconter comment je m’étends avec mes branches et mes racines, jusqu’à parfois former des forêts entières, avec des branches adaptatives incroyables, ayant des ADN différents de mon tronc. Je ne pourrais pas bouger, cependant je serais pluri-centenaire et aurais été témoin de tellement de choses…

Mais je ne suis qu’un être humain composé des milliards de molécules d’eau en transit permanent dans mon corps, qui finira en compost pour végétaux. Difficile de garder son arrogance quand on y songe, et pourtant nous les humains sommes tous ensorcelés : nous imaginons que nous pouvons maîtriser ce qui nous entoure, que nous sommes indépendants, que nous sommes spéciaux, que nous trouverons même selon certains la clé de la vie éternelle… alors que nous ne sommes qu’une partie d’un système qui nous dépasse complètement. Et si j’étais un arbre témoin de cela doté de réflexion, je crois que je serais sceptique sur la stratégie des humains !


If I were a water molecule, I could tell you how I managed to be part of numerous living bodies, during the last hundreds of millions years, in which I was essential, and how I travelled to the discretion of the wind, forming with my peers clouds, seas, and glaciers.

If I were a tree, I could tell you how I stretch myself with my branches and my roots, to the point of sometimes forming a whole forrest, with incredibly adaptative branches  having a DNA different from my trunk. I wouldn’t be able to move, however I would be several hundreds years old and would have witnessed to so many things…

But I’m only a human being combined of billions of water molecules in permanent transit in my body, body which will end up as compost for plants. Difficult to stay arrogant while thinking about it, nevertheless we human beings are cursed : we imagine that we can control what is around us, that we are independant, that we are special, that we will even find – according to some of us – the key to eternal life…  whereas we are only a part of a system that completely overwhelms us. And if I was a minded tree witnessing to this I guess I would be very at least very skeptical over the whole human strategy !